La plante :

La plante Jatropha

Le Jatropha Curcas une plante aux mille vertus qui offre une solution alternative aux carburants traditionnels. Jatropha Curcas, également appelée pourghère, pignon d’Inde ou médicinier, est une euphorbiacée aux propriétés médicinales originaire d’Amérique centrale fut introduit au 16eme siècle aux îles du Cap-Vert par les navigateurs portugais. On le retrouve maintenant dans toutes les régions tropicales, et aujourd’hui répandue dans le monde entier.
Cette espèce au port arboré ou arbustif qui peut atteindre 8 mètres de haut produit des fruits pendant quarante ans, environ, ce qui évite l’achat et l’ensemencement annuel de graines et ses qualités insecticides et fongicides conduisent à un usage limité de pesticides.
L’huile peut être utilisée pour produire du carburant vert, des substituts d’huiles industrielles, du savon ou de la Lessive Industrielle (avec de la soude caustique, ou, de manière plus rustique, avec des cendres de bananes brûlées), des bougies ou encore du vernis (après oxydation avec des oxydes de fer). Elle est par exemple utilisée pour l’éclairage public de rues près de Río de Janeiro et pour alimenter des groupes électrogènes de nombreux villages au Mali. Les fruits séchés et couverts d’huile de palme s’utilisent comme torches qui peuvent être utilisées même avec des vents puissants. L’huile est aussi utilisée comme purgatif, par exemple au Portugal (huile produite au Cap vert).

Une solution économique et durable

Jatrpha solution durable

Le Jatropha Curcas a de nombreux avantages dont celui de présenter un bilan environnemental très positif, que ce soit dans sa culture ou dans son utilisation.
Le rendement moyen en huile avec Jatropha Curcas est de 2 à 3’000 litres d’huile par hectare et par an mais des rendements bien supérieurs sont possibles en fonction du soin apporté aux cultures (Rappel : rendement en huile du Colza : 1200 litres/ha/an ; du tournesol : 662 litres/ha/an ; du soja : 446 litres/ha/an).

Si seulement 3% de l’Afrique était plantée en pourghère, cela lui fournirait un revenu annuel de plusieurs dizaines de milliards d’euros, ainsi qu’une importante indépendance énergétique.
Economiquement et socialement, cette plante facile à cultiver et très productrice peut également être un atout à développer pour les pays émergeants.
Le biodiesel tiré de cette plante est une huile qui contient plus d'oxygène, moins de monoxyde de carbone, 30 fois moins de particules qui causent l'asthme chez l'enfant en particulier.

L’activité Industrielle :

activité industrielle

Il s’agit de créer des ateliers de trituration de graines d’Oléagineux pouvant produire du Bio Diesel destiné à la motorisation Diesel existante actuellement sur le marché automobile, du Bio JET Fuel destiné aux compagnies Aériennes mondiales, du Méthane destiné entres autres à la Cogénération et des Tourteaux destinés à l’agriculture comme engrais, à l’industrie comme combustible de chauffage et/ou de cogénération, et également à l’industrie Plastique, Pharmaceutique ou à la Cosmétique.



L’activité agricole:

activité agricole

Il s’agit de créer des activités de culture d’arbustes de JATROPHA Curcas sur les terrains arides ou semi arides. JATRO Maroc de part son expérience et ses connaissances culturales en la matière mettra en place ces activités dans un but de réussite totale.

Sept bonnes raisons d’installer cette nouvelle Technologie Agro-Industrielle au Maroc

bonnes raisons

  1. Pays stable et ouvert
  2. Économie saine et compétitive
  3. Des ressources humaines de qualité
  4. Des infrastructures modernes et performantes
  5. Un cadre Juridique et Fiscal stable
  6. Un accès privilégié aux marchés régionaux et internationaux
  7. Une qualité de vie exceptionnelle.